News & events - Keyword : Neurosciences

Chronological order of publication in this website

Cavité nasale d’une souris

Les neurones olfactifs s'adaptent à leur environnement

Les récepteurs olfactifs, présents à la surface des neurones sensoriels de la cavité nasale, reconnaissent les molécules odorantes et transmettent cette information au cerveau. Comment ces neurones parviennent-ils à détecter une grande variabilité de signaux et à s’adapter à différents niveaux de stimulation ?

Une équipe conjointe de l’Université de Genève, réunissant des chercheurs des groupes du Pr Ivan Rodriguez de la Faculté des Sciences et du Pr Alan Carleton de la Faculté de Médecine, s’est intéressée au profil d’expression des gènes de ces neurones, en présence ou en absence de stimulation odorante. Les scientifiques ont découvert une variabilité insoupçonnée dans ces profils en fonction du récepteur olfactif exprimé et des expositions précédentes aux odeurs. Ces résultats, à lire dans la revue Nature Communications, mettent en évidence un large éventail d’identités de neurones olfactifs, et leur adaptation au milieu environnant.

Bannière Chapitres Choisis

Chapitres Choisis - Simon Braun

BAF chromatin remodelers direct neural cell identity

Portrait de Simon Braun

Conférence donnée par le Pr Simon Braun, du Département de Médecine Génétique et Développement de la Faculté de Médecine, membre d’iGE3, dans le cadre des Chapitres Choisis des Evénements de la Faculté de Médecine.

Jeudi 2 juin 2022 - 12 h 30
CMU - Auditoire Adolphe Franceschetti / C150, 2ème étage

Conférence clôture du PRN Synapsy

PRN Synapsy - Conférence de clôture

Cultiver sa santé mentale
Un dialogue entre neurosciences et psychiatrie

Le cerveau demeure l’organe humain le moins compris par la communauté scientifique. Les personnes avec des troubles mentaux sont les plus concernées par ce fait, car le développement de diagnostics et de traitements est limité sans la connaissance des mécanismes neurobiologiques sous-jacents. L’avancée des connaissances, essentiellement engendrées par des observations faites chez l’animal, soulève des interrogations. Peut-on transposer ces informations chez l’humain ? Est-ce que tous les troubles psychiatriques ont des origines communes ? Quelle est la frontière entre un esprit sain et troublé ?

Les neuroscientifiques et psychiatres du Pôle de Recherche National Synapsy apporteront des éléments de réponses au grand public lors d’une conférence - table ronde organisée pour célébrer la clôture de ce pôle et la création d’un nouveau centre à la Faculté de Médecine de l’Université de Genève.

Cet événement ouvert à tous aura lieu à Genève le 2 juin 2022, à 18 h, à l’Auditoire U600 d’Uni Dufour.

  • Entrée libre.
Patio de la Fondation Louis-Jeantet

Symposium en l’honneur du Pr Alexandre Dayer

Ce symposium est organisé en hommage au regretté Pr Alexandre Dayer, du Département des Neurosciences Fondamentales de la Faculté de Médecine, disparu en 2020. Il se tiendra le 24 mai 2022 de 14 h à 18 h 30, à l’Auditoire de la Fondation Louis-Jeantet à Genève.

Cet événement se composera de présentations scientifiques et d’une partie lyrique de poèmes et de musique.

  • Entrée libre, sur inscription.
  • Organisation: Faculté de Médecine
Bannière UNIGE - Faculté de Médecine - HUG

Prix Joseph Altman en Neurosciences Développementales
à Denis Jabaudon

Denis Jabaudon distingué par la Société Japonaise de Neurosciences

Portrait de Denis Jabaudon

Pr Denis Jabaudon, directeur du Département des Neurosciences Fondamentales de la Faculté de Médecine de l’UNIGE, médecin consultant au Service de Neurologie des HUG, membre d'iGE3, est le lauréat 2022 du Prix Joseph Altman en Neurosciences Développementales décerné par la Société Japonaise de Neurosciences (JNS). Spécialiste de la formation des réseaux corticaux, Denis Jabaudo s’intéresse à la compréhension des programmes moléculaires et génétiques qui contrôlent la formation des circuits neuronaux corticaux. Nous le félicitons pour cette récompense.

Le prix Joseph Altman a été créé en l’honneur de ce biologiste américain, après son décès en 2016, connu pour les travaux importants sur la neurogenèse dans le cerveau adulte qu’il a menés dès les années 1960.

La cérémonie de remise du prix aura lieu durant NEURO2022, meeting qui se tiendra à Ginowan au Japon du 30 juin au 3 juillet 2022.

Neurones dopaminergiques du cerveau de mouche de vinaigre

Un gène pourrait prévenir la maladie de Parkinson

La maladie de Parkinson est une maladie neurodégénérative caractérisée par la destruction d’une population spécifique de neurones: les neurones à dopamine. La dégénérescence de ces neurones empêche la transmission de signaux contrôlant les mouvements musculaires spécifiques et conduit à des tremblements, des contractions involontaires des muscles ou des problèmes d’équilibre caractéristiques de cette pathologie.

L’équipe de la Pre Emi Nagoshi de l’Université de Genève s’est intéressée à la destruction de ces neurones à dopamine en utilisant la mouche du vinaigre comme modèle d’étude. Les scientifiques ont identifié une protéine clé chez la mouche, mais aussi chez la souris, qui joue un rôle protecteur contre cette maladie et pourrait être une nouvelle cible thérapeutique. Ces travaux sont à lire dans la revue Nature Communications.

Bannière UNIGE - Faculté de Médecine - HUG

Prix de la Fondation Chica et Heinz Schaller
à Christian Lüscher

Christian Lüscher récompensé par la FENS

Portrait de Christian Lüscher

Pr Christian Lüscher, du Département des Neurosciences Fondamentales de la Faculté de Médecine de l’UNIGE et du Service de Neurologie des HUG, membre d'iGE3, est l’un des deux lauréats du Prix de la Fondation Chica et Heinz Schaller en Neurosciences Translationnelles 2022, remis par la Fédération des Sociétés Européennes de Neurosciences (FENS). Cette distinction récompense des recherches de niveau exceptionnel dans le domaine des sciences translationnelles, dont l’objectif est le développement de nouvelles approches cliniques sur la base de nouvelles connaissances fondamentales du système nerveux. Spécialiste des addictions, Christian Lüscher s'intéresse à l'altération des circuits cérébraux qui sous-tendent l’addiction à différentes drogues et aux mécanismes neuronaux du comportement motivé. Nous lui adressons nos félicitations pour cette distinction.

Fondée en 1998, la FENS représente des sociétés et des chercheurs venant de 33 pays européens. Elle décerne le prix de sa partenaire la Fondation Chica et Heinz Schaller, organisme d’utilité publique créé par Chica Schaller and Heinz Schaller, et domicilié à Heidelberg, en Allemagne.

Synapsy Seminar Series banner

Synapsy Seminar Series - Alcino J. Silva

Molecular, cellular, systems, brain region, and behavioral mechanisms
underlying temporal memory structures

Alcino J. Silva
Brain Research Institute, University of California, Los Angeles - USA

Friday, March 25, 2022 - 17 h
Seminar on Zoom

Organization: NCCR Synapsy - WP3
Contact for login link: Anouchka Junod

Bannière Semaine du Cerveau

Semaine du Cerveau 2022

Les machines et nous

La Semaine Internationale du Cerveau est un événement qui se tient chaque année dans plusieurs villes de Suisse. A Genève, la Semaine du Cerveau est organisée par le Geneva University Neurocenter la semaine du 14 au 18 mars 2022.

Sur le thème Les machines et nous, des conférences pour le grand public sont proposées du lundi au jeudi, à 19 h, à l’Auditoire Piaget d’Uni Dufour, et un film suivi d’un débat est projeté le vendredi à 19 h, à l'Auditorium Fondation Arditi.

  • Entrée libre.
Neurone à épine moyenne

Des interactions entre gènes et environnement
à l’origine de l’autisme

Les personnes souffrant de troubles du spectre autistique présentent toutes des difficultés comportementales caractéristiques. Néanmoins, la grande hétérogénéité des symptômes reste l’une des grandes interrogations des scientifiques et des médecins.

Si l’on soupçonnait un lien entre le processus inflammatoire et l’autisme, l’équipe de la Pre Camilla Bellone de l’Université de Genève, dans le cadre du Pôle de Recherche National Synapsy, décrypte pour la première fois, chez des souris porteuses d’une vulnérabilité génétique, comment une modification de l’environnement cellulaire déclenche l’apparition de symptômes autistiques. En cause ? Un déséquilibre dans l’expression d’une série de gènes dû à une inflammation massive (conséquence d’une réponse immunitaire à l’administration d’un produit pharmacologique) qui entraîne alors une hyperexcitabilité des neurones du système de la récompense. Ces résultats, à découvrir dans la revue Molecular Psychiatry, apportent une première preuve des interactions étroites entre gènes et environnement dans les dysfonctionnements sociaux typiques des troubles autistiques.