All news & events

Chronological order of publication in this website

Trompes d'éléphants

La trompe de l’éléphant
inspirera un robot révolutionnaire

Les éléphants interagissent avec leur environnement grâce à leur trompe, un organe d’une agilité et d’une polyvalence exceptionnelles qui leur permet de saisir des objets avec force ou délicatesse, de respirer, de manger, de boire et de communiquer avec leurs congénères.

Une équipe internationale de chercheurs va s’inspirer de cet organe qui combine le sens du toucher, une délicatesse insoupçonnée et une force remarquable pour développer un nouveau type de robot grâce au projet PROBOSCIS, financé par la Commission européenne, coordonné par l’IIT-Istituto Italiano di Tecnologia à Pontedera (Pise, Italie) et auquel participe le groupe du Prof. Michel Milinkovitch de l’Université de Genève. L’équipe suisse produira les données biologiques qui permettront de développer une nouvelle génération de robots manipulateurs, capables d’évoluer dans des environnements instables, de s’adapter rapidement à des situations inattendues et d’effectuer une multitude de tâches concrètes. Le projet pourrait ainsi bouleverser l’automatisation des tâches dans l’industrie manufacturière et alimentaire, comme dans les systèmes robotiques d’assistance aux personnes âgées ou handicapées.

Bannière conférences (culture&rencontre) 2020

Modélisation et ADN préhistorique:
à la recherche de nos origines

Les Grands Soirs - Conférences (culture&rencontre) 2020

Dr Mathias Currat
Département de Génétique et Evolution, Faculté des Sciences, UNIGE, membre d'iGE3

Conférence donnée dans le cadre des Grands Soirs, cycle de conférences scientifiques organisé par (culture&rencontre) en collaboration avec l’Université de Genève, intitulé cette année Modéliser le réel - Un outil et un défi pour la science.

Mercredi 22 janvier 2020 - 20 h 00
Aula du Collège de Saussure
9, Vieux-Chemin-d'Onex
1213 Petit-Lancy

  • Entrée libre.
  • Organisation: (culture&rencontre), Petit-Lancy
Bannière conférences (culture&rencontre) 2020

L’histoire d’un lézard:
quand Darwin rencontre von Neumann et Turing

Les Grands Soirs - Conférences (culture&rencontre) 2020

Pr Michel Milinkovitch
Département de Génétique et Evolution, Faculté des Sciences, UNIGE, membre d'iGE3

Conférence donnée dans le cadre des Grands Soirs, cycle de conférences scientifiques organisé par (culture&rencontre) en collaboration avec l’Université de Genève, intitulé cette année Modéliser le réel - Un outil et un défi pour la science.

Mercredi 8 janvier 2020 - 20 h 00
Aula du Collège de Saussure
9, Vieux-Chemin-d'Onex
1213 Petit-Lancy

  • Entrée libre.
  • Organisation: (culture&rencontre), Petit-Lancy
LS2 Annual Meeting banner

LS2 Annual Meeting 2020

Cells, Molecules and Organisms

The LS2 Annual Meeting 2020 will be held on the 13th and 14th of February, 2020, at the Irchel Campus of the University of Zurich, with the topic Cells, Molecules and Organisms.

The LS2 Annual Meeting brings together scientists from all nations and backgrounds to explore the large spectrum united under the umbrella of Life Sciences. For the first time in 2020, the LS2 Annual Meeting will be jointly organized with the German Society for Biochemistry and Molecular Biology (GBM) and the Austrian Association of Molecular Life Sciences and Biotechnology (ÖGMBT).

Bannière conférence Du VIH au Prix Nobel

Du VIH au Prix Nobel

Parcours d'une scientifique d'exception

Pre Françoise Barré-Sinoussi
Institut National Français de Recherche Médicale et de Santé (INSERM) et Institut Pasteur
Paris, France
Lauréate du Prix Nobel de physiologie ou médecine 2008

Conférence de clôture donnée dans le cadre du symposium scientifique HIV and the Body, organisé par Pre Alexandra Calmy, Faculté de Médecine de l'UNIGE et HUG.

Jeudi 12 décembre 2019 - 17 h 30
Hôtel Warwick
14, rue de Lausanne
1201 Genève

  • Entrée gratuite sur inscription uniquement.
  • Information: facmed@unige.ch
Concept de la génétique du parasite Plasmodium

Percée dans la recherche sur le paludisme

Malgré les avancées scientifiques et médicales, plus de 400’000 personnes dans le monde meurent encore chaque année du paludisme, une maladie transmise par la piqûre de moustiques infectés par le parasite Plasmodium. Le génome du parasite est relativement petit, contenant environ 5’000 gènes et, contrairement aux cellules humaines, celui-ci ne possède qu'une seule copie de chaque gène. Le retrait de l’un de ses gènes conduit ainsi immédiatement à une modification de son phénotype.

Un consortium international, dirigé par Pr Volker Heussler de l'Université de Berne et Pr Oliver Billker, précédemment à l’Institut Wellcome Sanger en Grande-Bretagne, maintenant à l’Université d’Umeå en Suède, en collaboration avec Pre Dominique Soldati-Favre de l'Université de Genève, a tiré profit de cette particularité. Pour la première fois, les chercheurs ont mené une étude de délétion de gènes à grande échelle chez le Plasmodium: en retirant individuellement plus de 1’300 gènes et en observant les effets de ces modifications durant le cycle de vie complet du parasite, ils ont pu identifier de nombreuses nouvelles cibles chez le pathogène. L’étude a été publiée dans la revue Cell.